VOTRE HOROSCOPE DU JOUR

BONNE FETE

SOYEZ LE BIENVENU

30/08/2008

SOLITUDE

Je tiens à dire que je vais très bien, il y a du soleil, et je ne régresse pas, mais on peut parfois se poser des questions, et la fatigue aidant, on n’a parfois de drôle de réaction. Mais je vais bien. (ben oui me suis fais taper sur les doigts ce matin aie aie, car mon post donnerais une idée négative) Parfois des idées vous viennent qu’on couche sur le papier et puis cela a l’air plus catastrophique que se qu’il en est vraiment.

 

 

CREAPASCAL_(5)

Hier soir, je suis sortie, j’avais rdv avec mon, ma petite tribu et d’autres copains, pour faire une « petit » prolongement à mon annif. Je me suis bien amusée. J’étais en pleine forme, j’ai dansé (pied nus, plus facile pour un rock que les hauts talons). Vers 5h du mat je suis retourné faire dodo chez mes amis ou je loge jusque dimanche. Et puis je me suis mise à pleurer, comme ça bêtement pour rien, enfin non pas pour rien, car malgré que je venais de quitter des personnes qui m’aimait, que j’étais chez des amis, je me suis sentie horriblement seule. C’est fou comme on peut se sentir seul tout en étant « très » bien entouré. Cela n’a pas durée longtemps, je crois surtout que j’étais fatiguée (debout depuis 5H, mon boss qui m’avait gardé jusque 20H etc.etc.)

 

J’ai comme à mon habitude, fait un petit tour sur certains blogs et j’ai mis un com sur un blog d’une personne qui est confrontée à la solitude tout comme moi. J’ai mis dans ce com, qq conseils, que tout compte fait je ferais bien de m’appliquer.

 

C’est dingue, comme cette solitude est présente dans d’innombrables blogs. Je crois que c’est le mal du siècle. Avant on ne se plaignait pas tellement de la solitude. On n’avait tout simplement pas le temps de se plaindre de cette solitude. Oui, les machines

n’existaient pas, il fallait faire un tas de chose à la main et donc on n’avait pas « du temps » pour penser. Penser, c’est ça, on pense de trop.

 

En tout cas en ce qui me concerne, le peu de cervelle qu’il y a dans mon petit crane, est tjr en effervescence, je me pose et me repose toujours les mêmes questions. Ce qui est ridicule car je n’aurais jamais de réponse.

 

Et de question en question on en vient de nouveau à cette solitude. L’être humain en général, n’est pas fait pour vivre seul. En tout cas moi pas. Pffffffffff dur dur la solitude.

Mais de l’autre côté – suis-je prête pour une nouvelle aventure, pour un nouveau morceau de vie à deux. Je n’en sais rien. Ai-je vraiment fais une croix sur ce passé encore si proche ? Je n’en sais rien.


Hier soir je me suis sentie désire et cela fait du bien à l’égo, mais cela ne suffit pas. Mais pourrais je aller plus loin que ça ?

Que des questions. Enfin laissons faire le temps  et qui vivra verra



Seul

Garou

  
 

Paroles: Luc Plamondon. Musique: Romano Musumarra   2000  "Seul"
© Luc Plamondon et Editions Georges Mary
Tant de fois j'ai tenté
D'aller toucher les étoiles
Que souvent en tombant
Je m'y suis fait mal

Tant de fois j'ai pensé
Avoir franchi les limites
Mais toujours une femme
M'a remis en orbite

Tant de fois j'ai grimpé
Jusqu'au plus haut des cimes
Que je m'suis retrouvé
Seul au fond de l'abîme
Seul au fond de l'abîme

Celui qui n'a jamais été seul
Au moins une fois dans sa vie
Seul au fond de son lit
Seul au bout de la nuit

Celui qui n'a jamais été seul
Au moins une fois dans sa vie
Peut-il seulement aimer
Peut-il aimer jamais

Tant d'amis sont partis
Du jour au lendemain
Que je sais aujourd'hui
Qu'on peut mourir demain

On a beau tout avoir
L'argent, l'amour, la gloire
Il y a toujours un soir
Où l'on se retrouve seul
Seul au point de départ

Celui qui n'a jamais été seul
Au moins une fois dans sa vie
Seul au fond de son lit
Seul au bout de la nuit

Celui qui n'a jamais été seul
Au moins une fois dans sa vie
Peut-il seulement aimer
Peut-il aimer jamais

Tant de fois j'ai été
Jusqu'au bout de mes rêves
Que je continuerai
Jusqu'à ce que j'en crève
Que je continuerai
Que je continuerai

Celui qui n'a jamais été seul
Au moins une fois dans sa vie
Seul au fond de son lit
Seul au bout de la nuit

Peut-il seulement aimer
{
Jamais, jamais
Je continuerai
Je continuerai
}
Peut-il jamais aimer

 

 

me-to-you-4[1]

14:38 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

et oui c'est saleté de solitude, qui nous fouette le visage, après une bonne soirée entre ami. Elle se fait ressentir encore plus !!! Parfois, j'en viens à flipper pour des soirées, en pensant aux après-fetes !!!
bonne soirée à vous

Écrit par : des.mots | 30/08/2008

Les commentaires sont fermés.