VOTRE HOROSCOPE DU JOUR

BONNE FETE

SOYEZ LE BIENVENU

23/03/2009

EVOLUTION ET ESPOIR

Evolué, oui c’est bien le mot, j’ai évolué en un an, l’année qui vient de passer fut difficile sur bien des points mais voilà la vie s’ouvre à moi, commence à me sourire, j’ai des projets,  Je sais que certaines personnes qui viennent me lire, se trouvent dans la situation ou je me suis trouvé il y a un an. Je suis très étonnée de la fréquence de passage de ce blog, qui est devenu à une époque un blog très négatif, car pourvu de mes lamentations, de mes pleurs, alors ce petit post est un petit message d’encouragements pour vous qui venez me lire et qui vous sentez mal, aussi mal que j’ai pu l’être. Oui vous devez y croire la vie continue et un jour on se lève et on va mieux,  pourquoi je n’ai pas de réponse concrète, je n’en sais rien. Mais je sais qu’on fait face à une nouvelle vie. La vie ne devient pas rose du jour au lendemain, les problèmes qui étaient là le jour avant ne se sont pas évaporés par le miracle du saint esprit mais sont toujours à solutionner, mais on réagit autrement, on temporise la gravité du problème au lieu d’en faire tout un plat. L’être qu’on vénérait et qui nous manquait tellement, commence à ressembler à  monsieur et madame tout le monde, on a finit de l’idéaliser, et on commence à se dire que tout compte fait ce n’était quand même pas « le » ou « la » personne sensationnelle que l’on croyait et que cette personne est bourré de défauts comme tout un chacun. Et même cette image qui était gravée en nous, dans notre mémoire s’estompe doucement, pour finir par disparaître. Seulement il faut se laisser le temps, oui du temps, parfois beaucoup de temps. (et aussi la volonté de vouloir s’en sortir, il faut se battre contre soi même)

J’écrivais encore il y a qq temps, que la solitude était dure a vivre, oui mais à elle aussi on s’habitue et on commence à vivre avec, sans plus se poser de questions.  On commence même à en apprécier certains aspects.  Le plus important dans cette solitude c’est qu’on a : la liberté, liberté d’actions, on fait ce que l’on veut , quand on veut, on n’a de compte à rendre à personne, on ne doit pas tenir compte des désirata de l’autre, ne pas être rentré à tel heure car  le souper doit être fait quand monsieur rentre ou ne pas aller au match de foot parce que madame n’aime pas ça . Attention je ne fais pas le contraire maintenant et je ne dis pas que c’est le pied de vivre seul,  car il y a toujours un moment donné, ce petit coup de cafard qui vient vous relancer, ce besoin de caresses, cette intimité à partager, ce besoin de dialoguer avec qq. Si l’être humain n’est pas fait pour vivre seul, (je  le pense) on y arrive quand même car on commence à s’organiser autrement, a se trouver de nouveau centre d’intérêts. La vie reprend tout simplement ses droits. Bien souvent on a perdus lors de la séparation, des personnes qui ce disaient « amis », mais c’est qu’ils ne l’étaient pas, tout simplement et on rencontre d’autres personnes qui prennent beaucoup de place dans votre vie, vous retrouvez des personnes un peu oublie car votre « ex », ne les aimait pas et de ce fait vous les avez un peu négligé. La grande roue de la vie continue à tourner il faut juste garder un peu d’espoir. Oui on évolue et ce monde qui n’était fait depuis ce jour fatidique  que de couleurs sombres deviendras bientôt un monde ou le noir s’effacera tout doucement pour laisser la place aux couleurs de l’arc en ciel, signe d’un beau temps qui va revenir ….

arc

09:21 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

15/03/2009

JE T'AIME

Il n'a pas osé lui dire. Et pourtant à chaque seconde il y pensait. Il avait déjà eu tant d'opportunités... Mais impossible. Les mots sont restés en bouche. Presque sur le bout de la langue. Il continuait malgré cela ses conversations sur les petites choses de la vie. Mais il ne parvenait jamais à embrayer sur l'essentiel. Se concentrer. Il va lui dire... Mais ce n'est jamais le moment. Le bon instant. Il ne trouve plus ses mots. Définitivement perturbé. Ses idées s'entremêlent. Et le temps passe. Inévitablement. Il est l'heure de partir mais il n'est pas encore trop tard. Imaginant tous les détours qu'il va prendre. Priant pour que le feu reste rouge une éternité. Il ne va plus avoir le temps. Le feu est déjà vert. Il voudrait lui dire. Ou du moins essayer. Ils sont arrivés à destination. Ils se quittent. Sans un mot. Il le laisse partir. Il n'a pas osé lui avouer.
Il l'aime...

 

Ce texte c’est la maman de mon filleul qui l’a écrit à l’intention de son petit homme dont nous avons malheureusement enterré le papa hier. Je trouve ce texte superbe et malheureusement tellement vrai. J’ai déjà fait un post dans ce sens là, mais si je me permets de le rappeler c’est que c’est vraiment important, on ne le dit jamais assez aux personnes qu’on aime : JE T’AIME

Que se soit mari, femme, compagnon, enfants, parents, amis, déjà nous avons tous besoin de tendresse, même le plus rustre des rustres à enfoui en lui ce besoin. Je me souviens, il y a longtemps, en cours de psychologie m’être effondrée en classe car le cours traitait justement des caresses dont chacun à besoin. Pas spécialement des caresses physique, n’ayons pas l’esprit retord, mais caresses morales. Mon père m’as toujours dit : il faut respecter les gens du temps de leur vivant, après c’est trop tard. Il en va de même pour leur dire qu’on les aime. Mais encore faut il le penser et savoir ce que veut dire le mot aimer. Ne le dites pas à tout bout de champs sans y croire, mais dites le à bon escient.

Il y a certains jours ou l’on met par exemple les mamans, les papas à l’honneur, les grand mères, il y a la St Valentin, ces jours là on dit bien souvent le fameux JE T’AIME et pourquoi pas les autres jours ?  Pourquoi ne pas faire de chaque jour, un jour de JE T’AIME avant qu’il ne soit … trop tard.

 

 

Je t’aime,

Un peu, beaucoup, passionnément,

Je t’aime

Maman, car tu m’as donné la vie

Je t’aime

Papa, car tu es le roc sur lequel je peux me reposer

Je t’aime

Mon enfant car tu es la prunelle de mes yeux

Je t’aime

L’ami car tu partage mes joies et mes peines

Je t’aime

Quelques lettres misent bout à bout et qui veulent dire tout

jer_t'aime_encore

11:21 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (25) |  Facebook |

12/03/2009

J'AI AIME

J’ai aimé,

De tout mon cœur,

J’ai aimé

 De tout mon être,

Me donnant

Corps et âme

À cet homme

Sans foi ni loi

 

J’ai aimé

Tellement fort

Que je me suis retrouvé

Complètement démunie

Face à la vie

Face à cette nouvelle vie

Qui s’offrait à moi

 

J’ai aimé

Non je ne le regrette pas

J’ai aimé

Avec sincérité

Mais jamais plus

Non jamais plus

Je le sais

J’aimerais

Cet homme

Sans foi ni loi

 

J’ai aimé

D’un amour si intense

Mais maintenant,

il ne reste plus que indifférence

à la place de cette souffrance

pour une histoire,

qui ne fut tout compte fait

qu’illusion dérisoire

 

J’ai aime,

Il était une fois,

Je ne me souviens plus,

Oui, j’ai aimé,

Mais je sais que maintenant,

Mon monde s’ouvre ,

Sur ce qui deviendra

Peut être

une nouvelle romance

1183007588
 

14:08 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |