VOTRE HOROSCOPE DU JOUR

BONNE FETE

SOYEZ LE BIENVENU

27/05/2009

LETTRE POUR MA FILLE

Bon anniversaire ma puce, aujourd’hui tu aurais eu 32 ans, malheureusement tu n’en as effectuée que la moitié. Perdre un enfant n’est pas dans l’ordre des choses, j’aurais du partir avant toi, mais voilà, je n’ai pas eu le choix. Tu nous as quittés et depuis papa et moi nous vivons avec ce poids dans notre cœur. Jamais plus, nous ne connaitrons le sens du mot bonheur, car tu nous manque tellement. Jamais plus nous ne serons assis tous les quatre autour de cette table de cuisine. D’ailleurs, c’est bizarre quand j’y pense mais peu de temps après ton départ, nous avons eu le feu dans la cuisine et la disposition de la nouvelle cuisine ne permet plus d’y mettre une table rectangulaire. Comme ci nous n’avions plus le droit de nous retrouvé à quatre autour de cette table qui aurait tellement à raconter. Une table de cuisine est souvent le lieu ou l’on se retrouve, ou les échanges se font. Tout aussi bizarre, bien que ton papa et moi soyons séparer depuis des années, quand il s’agit de toi, c’est comme si nous reformions un couple, tu es notre trait d’union et ça malgré nos éventuels compagnons respectifs. Il est vrai que, qui mieux que lui et moi pourrait comprendre ce qui se passe dans notre cœur, toute cette souffrance qui s’est installé depuis ton départ. Bien souvent les autres personnes disent, c’est triste de perdre un enfant, mais aussi longtemps que l’on ne l’as pas vécu soi même (ce que je ne souhaite à personne) on ne peut pas comprendre, on peut compatir, mais comprendre non. Il y a tellement de questions que je me pose te concernant, quel serais ta vie maintenant si… combien d’enfants aurait  tu eu si….. quel serait ton métier si .., aurait tu quand même réalisé ton rêve : devenir mécanicienne  si ….serions nous toujours aussi complice pour les mauvais coups comme ce fut le cas il y a 16 ans si ….Oui, oui je sais nous nous sommes souvent quereller aussi, mais bon, je mets ça sur le dos de l’adolescence, de l’incompréhension des générations. Tu me manque, j’aurais pu avec toi faire tellement de choses, je suis convaincue que ma vie aurait pris un autre tournant  si tu ne nous aurais pas quitté, mais voilà je n’ai pas eu le choix. J’ai par la suite essayé de te retrouvé dans d’autres jeunes filles, C’est d’ailleurs ce qui m’avait fait me rapproché d’Isa, elle portait le même nom que toi et avait l’âge que tu aurais du avoir si…mais elle aussi est partie la bas, vers ce lieu ou je suis pour le moment personne non désirata. Pourtant je donnerais n’importe quoi pour te rejoindre, te tenir dans mes bras, mais voila, ce n’est pas possible, alors il faut continuer a vivre avec ce manque, ce manque de toi, ce manque horrible qui  n’en fini pas. Pourtant j’évolue, je ne te cherche plus dans les autres jeunes femmes, car je sais maintenant que j’ai beau chercher, je ne t’y retrouverais pas, car tu es unique ma fille, tu es et tu resteras tout simplement MA FILLE, et personne ne te remplacera dans mon cœur. Signe de mon évolution : je ne voulais pas écrire des choses tristes, mais simplement te parler et je crois que j’y suis presque arrivé, et bien que les larmes coulent sur mes joues en t’écrivant je voulais tout simplement te souhaiter un bon anniversaire ma puce, j’espère que là haut tu souffleras les bougies de tes 32 ans, même si à mon avis la haut le temps est incommensurable.

Je t’aime Isabelle.

uatthalk

07:53 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

... Quoi de plus terrible que de perdre un enfant,une partie de votre coeur s'en est allé en même temps.Je souhaite a votre fille de briller eternellement .Une maman qui partage la même douleur .

Écrit par : petzouille | 27/05/2009

pffff marie aujourd'hui,je n'avais pas l'intention de pleurer et bein voilà c'est raté.

Écrit par : denise | 27/05/2009

bon bein voilà remise de mes émotions,je peux te dire qu'elle nous manque aussi,certe pas autant qu'à vous,ses parents.connaissant le caractère bien trempé d'isabelle,je suis certaine que de là haut elle doit encore bien souvent t'engueuler quand tu fais une bètise(rire).mais je suis certaine aussi que d'ou elle est, elle prend soin de toi,de son père et de son petit frère.

Écrit par : denise | 27/05/2009

ben oui c'est raté moi aussi j'ai pleuré Mais ne te tracasse pas mon pleure c'est le ressenti d'une maman , quand on a un enfant et que l'on a toujours peur de le perdre ,on se demande dès lors comment nous réagirons à cet instant . Que de souffrance que tu as vécu , mais tu as raison d'avoir déposer tes ressentis sur ton blog , on a besoin de s'exprimer et en aucun cas il n'y a honte de le faire ,nous sommes des êtres humains....certains gardent tout en lui , d'autres ont besoin de s'exprimer par écrit et de partager avec d'autres sa souffrance et comme tu dis ...la vie continue . je te fais de tout gros gros bisous passe une bonne journée quand même .

Écrit par : christiane | 28/05/2009

Le cri d'une Maman, cette lettre est forte, oh Marie, je pleure avec toi,
Bisous ma belle, tu n'es que courage,
Prends soin de toi
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 29/05/2009

Cheera ... Tu dois pas vivre avec ce poid là, les voies du seigneurs sont impénétrables dit-on, peut être vrai, peut être pas.
Je sais facile à dire pour moi, moins facile à faire pour toi, mais la vie doit continuée malgré tout.
Tu arrive toujours à me faire chialer comme un gosse ...
La boule je l'ai, je déglutis mais impossible à avaler ... je vais devoir te laisser car au sinon ma puce va se demander quoi.
Une lumière de plus brille dans le ciel, une étoile qui resteras là pour l'éternité en veillant sur toi mon amie.
Bisous.

Écrit par : Universel | 30/05/2009

une lettre qui fait mal marie , boulversée , de tout mon coeur avec toi marie , tout gros bisous .

Écrit par : yepa | 30/05/2009

Une maman Qui partage ta peine, même si les circonstances sont différentes je vis sans voir mon fils depuis plus de dix ans !!! Et il n'y a pas un jour qui passe sans que je pense à lui...Quand je regarde ce soir le ciel il y a surement une petite étoile qui brille pour elle ...
Gros bisous
Nadine Het Witte Elfenheksje

Écrit par : nadine | 15/11/2009

pour toi marie Jadmire ton courage,moi cela fais 25 ans que ce malheur m'est aussi arrivée,mais tu as un sacré courage,et cela je ne l'ai pas cela m'aurais peu-être aidée,mais je tadmire encore plus gros bisous

Écrit par : josée | 18/12/2009

Les commentaires sont fermés.