VOTRE HOROSCOPE DU JOUR

BONNE FETE

SOYEZ LE BIENVENU

03/06/2009

JE VOUS HAIS

 

La grande  faucheuse et madame la déprime ont encore frappé. Comme je vous hais toutes les deux. Je vous hais pour ce que vous venez encore de me faire.  Vous ne servez qu’à faire le mal, à faire souffrir. Vous pouvez être fière de vous,  je pleure encore une fois quelqu’un que j’aimais beaucoup.  Quelqu’un qui à décidé volontairement de mettre un terme à cette putain de vie. Je ne la voyais pas souvent, mais c’était une personne que j’appréciais énormément et qui  justement vivait à 200 à l’heure.  J’aurais bien souvent  voulu lui ressembler, car pour moi elle incarnait ce qu’on appelle la femme idéale.  Comme je l’ai dis elle était belle, bosseuse, courageuse, bonne épouse et bonne maman.  Pourtant elle en a eu assez de vivre et y mis un terme il y a 3 mois.  Je viens seulement de l’apprendre aujourd’hui, en revenant du boulot, je me suis dis vais faire un coucou à ma copine, mais quand sa fille m’as ouvert et que j’ai demandé après elle, j’ai reçu la réponse comme un coup de poing en pleine figure : maman est morte.  S’il est vrai que j’étais partie vivre loin d’ici pendant dix ans, depuis mon retour on se voyait tout les 2/3 mois.  Ayant toutes les deux des vies bien remplis, c’était agréable de se retrouvé au bout d’un temps et de nous raconter nos vies respectives.  On ne peut pas parler vraiment d’amitié, mais c’était plus qu’ne simple copine. Quand je l’ai rencontrée, elle était vendeuse et nous discutions bien souvent ensemble quand je venais faire mes courses. Puis je lui ai tendu la main à un certain moment de sa vie quand bien d’autres l’ont laissé tomber. Elle ne l’a jamais oublie et depuis nous étions devenues plus proches.

Elle n’avait qu’une trentaine d’années, mais voilà madame la déprime s’en est mêlé, un petit bout de corde à suffit et la grande faucheuse s’est occupé du reste. Je pleure sur ma copine que j’aimais beaucoup, je ne comprend pas son geste , mais je ne juge pas et elle restera à jamais dans mon cœur.

Vous qui me lisez et qui êtes triste, ne vous laissé pas gagné par cette déprime,  que la grande faucheuse attend avec impatience.  On peut s’en sortir quelque soit le problème, qu’il soit de cœur, d’argent ou de boulot. J’en suis la preuve vivante. Il y a un peu plus qu’un an, j’étais assise avec devant moi, les cachets que j’avais trouvé dans la pharmacie et moi qui ne boit pas, j’avais bu. Mais mon instinct de survie était plus fort que tout, j’envoyais un sms : « pardon » à ma tribu, qui ni une ni deux sont arrivés et m’ont soutenue.  Oui je voulais passer  de l’autre côté, car « il » ne m’aimait plus (mais m’avait il jamais aimé ???) , car il venait d’embrasser sa nouvelle conquête devant moi sans aucune gène.  Maintenant, un an plus tard tout cela n’as plus aucune importance, « il » n’a plus d’importance, au contraire « il » ne me méritait pas. Grace à ma tribu, ce jour là, la grand faucheuse à du battre en retraite et «  JE NE LE REGRETTE PAS », car même  si  certains jours madame déprime essaye de se faufiler, je sais que jamais plus elle ne gagnera la bataille. Madame la déprime arrive encore par certains moments à me déstabiliser, mais c’est tout. Alors garder espoir et faites un pied de nez à la grande faucheuse car on rencontre bien des obstacles dans la vie mais ils ne sont jamais vraiment insupportable, il faut juste prendre un peu de recul pour les traiter et ne pas se laisser acculer  par ses sentiments.  Courage un jour ou l’autre vous gagnerez sur madame déprime, qui n’aura plus qu’a aller se caché en emmenant avec elle son tourbillons de tristesse, laissant la place à une belle vie.

 

images

 

05:02 Écrit par cheera dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

hello j'imagine le choc mais il est vrai que tu étais loin point de vue déprime.
Il est vrai aussi que tu es quelqu'un avec un cœur énorme.
Ce qui m'épate chez toi c'est ta force de vie
et ton instinct félin (retomber tjr sur tes pattes) bisous
ps:je suis fier de toi le sais tu?

Écrit par : pascal | 03/06/2009

Tu peux imaginer l'émotion que j'ai eue en te lisant ...

Écrit par : Ange | 04/06/2009

Et bien ... M'attendais pas à celle-là.
Ca à du être un fameux choc pour toi, j'essaie de me mettre à ta place mais bien entendu, j'y arrive pas.
La déprime à des degrés divers bien sùr touche tout le monde un jour ou l'autre, certains comme toi trouve la force d'autres ...
Bisous Cheera.

Écrit par : Universel | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.