VOTRE HOROSCOPE DU JOUR

BONNE FETE

SOYEZ LE BIENVENU

20/12/2011

Mal être

Le mal être, être mal dans sa peau, expression déjà employé, par certains d'entre nous. On peut être mal dans sa peau pour plusieurs raisons. Cela peut durer 1 jour - 2 jours, voir plus, voir très longtemps. On parle alors de dépression. Les personnes qu'on appelle "positifs", se moqueront gentiment de ses personnes "négatives" qui n'arrivent pas à sortir de ce tourbillon d'idées noires qui sont les leurs. Parfois toute cette descente aux enfers, commence par une bêtise, une contrariété, un bouton sur le nez, un aspect physique qui ne nous plait pas, un passé pas très agréable, une rupture, le décès d'un ami et c'est la dégringolade. Il y a toujours un élément déclencheur qui fait qu'on se retrouve confronté face à ce qu'on considère comme des problèmes, alors que hier encore on n'y aurait jamais pensé. Puis on continue à vivre malgré tout en se disant que demain est un autre jour, que demain ça ira mieux, que demain sera un jour rempli de joie, d'espoir. Mais hélas, le jour d'après est comme le jour d'avant, identique voir pire et on s'enfonce dans un combat sans fin. Combat de tous les jours ou de temps en temps on sort vainqueur, pour quelques heures, heures d'évasion, heures de plaisir, mais qui ne ferons pas de demain ce jour tant espéré. On s'enfonce, dans un déferlement de sentiments s'opposant les uns aux autres, un jours triste ,un jour riant aux éclats, un clown déguisé pour ne pas montrer à quel point la vie nous semble nul et que cette souffrance morale est insurmontable, on a beau essayé... en vain...Et puis un jours on pense à l'inévitable, le geste qui mettrait fin à toute cette torture, cette souffrance que les autres, les "amis", ne peuvent pas comprendre . Et on fini par s'envoler vers d'autres lieux, afin de rejoindre ceux qui nous ont tellement manqué. Quand l'inévitable est arrivée, certains se diront ... j'aurais du ... si j'avais su... mais il sera trop tard. Ne minimiser jamais le mal être de quelqu'un, car si pour vous cela semble anodin, risible, pour la personne ce petit problème qui, pour vous, n'en est pas un, risque de conduire cette personne à la fin d'un voyage celui de sa vie,

12103434_3084_rostroofn8_H223712_L.jpg

05:25 Écrit par cheera | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

C'est exactement comme vous l'écrivez ...mais croyez-moi, quand on touche le fond ,
il suffit parfois d'un petit rien pour trouver le courage de remonter à la surface .
Je pense très fort à vous .

Écrit par : elle | 03/01/2012

Quand on touche le fond, il faut rebondir et remonter. C'est plus long que de descendre, mais on peut y arriver et on se demande après, comment on a pu arriver si bas.

Écrit par : Lhoest Claudette | 13/07/2012

Les commentaires sont fermés.